Pipetage précis et reproductible des liquides à problèmes

Les pipettes fonctionnant selon le principe de coussin d'air sont les plus utilisées dans les laboratoires du monde entier et sont hautement exactes pour la plupart des applications de pipetage. Cependant, la précision et la reproductibilité des résultats de pipetage peuvent être affectés avec des liquides présentant des différences de viscosité, de volatilité, de tension de surface ou de densité par rapport à l'eau. Dans ces cas et quand les liquides moussent, les pipettes à déplacement positif simplifient le pipetage et garantissent des résultats exacts. En outre, les pipettes à déplacement positif suppriment le risque de contamination croisée et protègent l'utilisateur final et l'instrument contre les liquides dangereux. Lisez ci-après comment manipuler ces liquides, même si vous n'avez qu'une pipette à coussin d'air à disposition.

Principe à coussin d'air vs principe de déplacement positif

Principe à coussin d'air

La plupart des pipettes fonctionnent selon le principe de coussin d'air.
Un coussin d'air sépare le piston du liquide. Le coussin d'air grossit ou rétrécit avec les changements d'humidité ou de température. Cela a une influence sur le volume de liquide pipeté. Les pipettes à coussin d'air Eppendorf (Research plus®, Reference®2, Xplorer® et epMotion®) ont des coussins d'air particulièrement petits pour réduire le risque d'erreur. En outre, elles permettent un réajustement facile aux liquides spéciaux avec un réglage utilisateur distinct. Il est possible de revenir au réglage d'usine en moins d'une minute.

Principe de déplacement positif

Dans le système de pipetage à déplacement positif, le piston de  la pointe est en contact direct avec le liquide sans coussin d'air. Il ne peut pas y avoir de contamination de la pipette. Eppendorf offre ce principe dans la Multipette® (Amérique duNord : Repeater®), Biomaster®, Varipette® (Amérique du Nord: Maxipettor®). 

Télécharger l'affiche

Viscosité

Click to enlarge
  • Problème : les liquides visqueux ont une résistance au flux élevée (par exemple le glycérol).
  • Observation : durée inconnue avant que le liquide ait complètement monté dans la pointe, des résidus de liquide restent attachés à la paroi de la pointe.
  • Précaution avec les pipettes à coussin d'air : travailler lentement, pipetage inverse
  • Recommandation pour les pipettes à déplacement positif : le joint du piston nettoie la pointe

Application Note 386 

Application Note 211

Vidéo

Densité

Click to enlarge
  • Problème : la densité du liquide influence la taille du coussin d'air (par exemple l'éthanol).
  • Observation : un volume trop faible / trop important est pipeté.
  • Précaution avec les pipettes à coussin d'air : ajuster la pipette au liquide (devient une pipette à volume fixe pour un volume ajusté).
  • Recommandation pour les pipettes à déplacement positif : pas de coussin d'air, donc pas de problème.

Application Note 242

User Adjustement: Reference 2

User Adjustement: Research Plus

Vidéo

Pression de vapeur

Click to enlarge
  • Problème : les liquides à pression de vapeur élevée forcent le coussin d'air à se dilater (exemple : l'acétone).
  • Observation : la pipette goutte.
  • Précaution pour les pipettes à coussin d'air : pré-humidifier au moins 5 fois, pipetage inverse (meilleure précision, mais la pipette goutte toujours).
  • Recommandation pour les pipettes à déplacement positif : pas de coussin d'air, donc pas de problème.

Vidéo

Dangereux

Click to enlarge
  • Problème : les aérosols peuvent contaminer la pipette.
  • Précaution avec les pipettes à coussin d'air : utiliser des pointes de filtre haute efficacité (par exemple ep  Dualfilter T.I.P.S.®).
  • Recommandation pour les pipettes à déplacement positif : les liquides sont retenus de manière sûre dans la pointe de distribution grâce au joint du piston.

Application Note 327

Vidéo

Produits contenant des détergents

Click to enlarge
  • Problème : les détergents abaissent la tension de surface de l'eau. Les résidus de liquide restent dans la pointe.
  • Précaution pour les pipettes à coussin d'air : utiliser des pointes à effet de rétention bas (par exemple les epT.I.P.S.® LoRetention).
  • Recommandation pour les pipettes à déplacement positif : le joint du piston nettoie la pointe

Applicatipon Note 218

Application Note 192

Vidéo

Mousse

Click to enlarge
  • Problème : les liquides moussent quand ils sont déplacés. Il est difficile de pipeter un échantillon de manière précise.
  • Précaution pour les pipettes à coussin d'air : pipetage inversé.
  • Recommandation pour les pipettes à déplacement positif : la course inverse et résiduelle laisse de l'espace pour la formation de mousse et le joint du piston nettoie la pointe.